Cloison cuisine et aplanissement terrain

Publié le par Pitbulle

Beaucoup de nouveau à vous dire !

Tout d’abord la peinture des volets est enfin terminée. J’avoue qu’au 15ème et dernier bout de bois à peindre, je commençai  à voir du vert partout autour de moi, je devenais fou !!

Enfin on est passé à autre chose. Il faut bien se changer les idées… :)

Cette fois on a monté la cloison en béton cellulaire pour la cuisine. Sans rien y connaître, et juste aidé par mon beau-père qui n’avait jamais utilisé ce matériau, on s’est régalé tellement c’est simple à travailler. Je vous conseille fortement de l’utiliser. Après avoir préparé le plan de travail (nettoyage du sol), on a appliqué directement la colle spécial béton cellulaire sans faire de saignées sur le carrelage comme ils le conseillent ici > Poser une cloison en béton cellulaire

En fait après renseignements par des professionnels, il s’avérait que l’utilisation d’un rail PVC et des saignées s’avéraient inutiles. Et il avait raison, la colle a fait son effet de manière spectaculaire ! Elle adhère très rapidement, par contre difficile de ne pas en mettre de partout, alors pendant qu’un appliquait la colle et fixait les blocs, l’autre nettoyait au fur et à mesure. Avant de fixer il faut humidifier le bloc, il fallait d’autant plus insister sur cette étape qu’il faisait très chaud, la colle tirait vite une fois posé.

Au bout à gauche on a laissé un trou pour pouvoir caser des bouteilles de vin (à ce sujet je vous conseille le Rosé de Laudun, le « Galet », il est exceptionnel pour les barbecues !)

Après cette étape, on a posé les plinthes, le carreleur m’en avait suffisamment laissé pour cela. Un petit tour chez le chantier voisin pour emprunter la meuleuse de l’électricien pour couper la plinthe à la bonne dimension. La fixation est simple, pas besoin d’être un expert avec la colle pour carrelage adaptée.

Enfin dernière étape, et c’est la moins réussie car il faudra y revenir, on a appliqué une couche de plâtre sur la cloison pour qu’il soit prêt à poncer et à peindre. Sauf que d’une part on n’en avait pas assez, et en plus il faisait trop chaud, à tel point que ça séchait quasi instantanément ; difficile dans ces conditions de bien étaler le plâtre comme il faut. Bref, on y reviendra.

Enfin sur le côté ouvert de la cuisine, l’arrête de la cloison est assez fragile et risque de mal supporter les chocs, il sera assez aisé de taper dedans par mégarde. J’ajouterai donc plus tard un rail en métal pour protéger tout ça.

Pour en finir avec la cuisine, j’avais oublié de préciser concernant le lave-vaisselle que nous l’avons bien branché sur l’eau chaude comme nous l’avions espéré. En fait il n’existe pas en France encore d’appareils adapté avec une arrivée d’eau chaude, sauf que si vous souhaitez faire la même chose il faudra en plus bien sûr de prévoir l’arrivée d’eau chaude, demander à votre revendeur de consulter la notice de l’appareil avant achat. Sur certains appareils en effet il est autorisé ce genre de manipulation, il est alors indiqué sur la notice comme je vous le montre pour notre modèle que la température maximum autorisé sera de 60°C. Et je ne vous raconte pas les économies d’énergies, car j’ai entendu dire que 70% de la consommation électrique de votre appareil concerne le chauffage de l’eau ! Bref pensez-y si vous optez pour le chauffe-eau solaire…

Au moins c'est clair !

Concernant le terrain, j’ai enfin attrapé un tractopelle dans les parages ! En fait le chantier de nos sympathiques voisins de droite (au Nord) a démarré aujourd’hui. J’ai donc demandé au gars combien il prenait pour m’étaler la terre, faire 2 trous pour l’étendage et creuser les fondations pour le portail. Pour 60 € l’affaire a été réglée. Pour creuser les 2 tranchées pour la viabilité on s’en était tiré pour 50 €. Je vous donne les tarifs qui nous ont concerné pour vous donner une idée si un jour vous avez besoin de ce genre de service. Une fois le terrain aplanit, il va falloir terminer à la brouette et à la pelle, mais le gros est fait… ouf !! Car cette terre est vraiment très très dure !

Comment enlever en quelques minutes un tas de terre qui me rendait fou tellement elle est trop dure !

Les manoeuvres du tractopelle au bord de la maison impressionnent par leurs précisions !

Le tractopelle a un spectateur aux premières loges ! Admirez la concentration ! :)

Les deux trous pour l'étendage, on coulera juste une dalle en surface d'environ 5 cm, les trous n'ont pas l'air très en face ! :)

Et voila les fondations pour le portail, il est recommandé 60 cm de profondeur.

Petite mésaventure concernant notre place de parking goudronnée, un camion est venu livrer la ferraille pour le chantier des voisins, lorsqu’il a voulu décharger, la cale en métal qui permet de stabiliser le camion a transpercé notre goudron. Je ne suis pas étonné car beaucoup sont mécontents dans le quartier de la mauvaise qualité de ce goudron. A tel point que les herbes poussaient à travers. Le lotisseur a déjà refait le goudron sur certaines parties récemment, mais pas chez nous… Cette fois ils ne vont pas y échapper !

Voila le fameux trou sur notre place de parking, il fait environ 25 cm de large !

Voila comment ils ont refait le goudron, là ou il y avait des herbes qui poussaient, ils ont coupé un morceau de goudron et l'on refait ! Bof bof...

Prochainement je vais attaquer la fixation des tringles pour les rideaux.

Vue de notre maison avec un terrain plat, enfin !!

Petite video du tour du propriétaire !

@ bientôt !

Commenter cet article

sss 30/07/2007 17:55

Bonjour, je suis la personne qui a l'album sur aufeminin.com sur la villa speos j'aurais souhaiter vous contacter pour un probleme d'antenne Si vous pouviez me repondre a cette adresse, je vous remercie.